Créateurs: quelles solutions pour exister?

Vous l’aurez compris, A Little Market a été créé dans le but d’aider les créateurs et surtout les jeunes créateurs. Le web est un outil fabuleux qui permet à tout le monde de bénéficier d’un espace personnel pour s’exprimer à moindre coût. Une partie des créateurs a saisi cette opportunité et nous voyons ici et là fleurir des blogs. Le problème est qu’il faut ensuite que chaque blog soit consulté, chose quasi impossible pour un créateur perdu dans l’univers Internet.

Des sites comme auféminin.com ou A little Market sont des points d’entrée pour ces blogs et leur apport n’est pas à négliger.

Avoir une présence sur le web est-il suffisant pour vivre de ses créations? Internet ne peut-il pas contribuer encore plus au développement des créateurs?

A Little Market souhaiterait mener l’enquête et connaitre les attentes des créateurs d’aujourd’hui.

Nous voulons recueillir des témoignages de personnes qui tentent de vivre de leurs créations. Nous vous ferons partager ces expériences.

Nicolas

ALM

Une Réponse

  1. Bonjour,

    J’ai créé ma société de création de bijoux il y a 1 an et demi et mon site web depuis 6 mois mais il est effectivement très difficile de se faire connaître et d’en vivre toute l’année. Je suis tombée sur votre site par le biais d’un forum et serais intéressée pour en savoir plus sur votre concept.

    Merci et bonne journée,
    Sharon

    PS : Mon site est en cours d’actualisation, mais la collection Talisman est déjà en ligne si vous voulez la consulter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :